EN | NL | FR
Forum temporairement à l'état d'archive

Fatigue et Rêve Lucide

Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Auteur  Message 
underfarad
[Dream Hacker]
Onironaute
32
Messages: 949
Inscrit le: 12 Mai 2007
Venu le: 17 Sep 2010
RL: 7 (î_î)
Lieu: Valence - France
 
Fatigue et Rêve Lucide
MessagePosté le: Dim 17 Fév, 2008  Répondre en citant

<mod> Question générale sur le rêve lucide, transférée de la Quête de la Lucidité (questions sur les méthodes particulières ou éventuellement questions de débutants) dans l'Aventure Lucide. </mod>

J'aurais aimer savoir si la fatigue pouvait influer l'induction des Rêves Lucide?

-Donc soit les chances d'être lucide augmente avec la fatigue.
-Soit les chances d'etre lucide diminue.

Si c'est le cas, peut être il y a un rapport avec le fait que les RL surviennent le plus souvent en fin de nuit (sans prendre en compte les phases REM plus longues)?

Merci smile


back to top
solarnow
Novice lucide
Novice lucide
33
Messages: 43
Inscrit le: 30 Jan 2008
Venu le: 23 Fév 2011
RL: min 120
 
MessagePosté le: Dim 17 Fév, 2008  Répondre en citant

Personnellement quand je suis vraiment fatiguée j'ai beaucoup plus du mal à faire des RL, de même les RN que je fais sont plutôt passifs et ressemblent plus à des films qu'autre chose.

D'un autre côté il faut distinguer fatigue et fatigue. Si la fatigue est une fatigue liée a un manque de sommeil accumulé au fil des jours, je pense qu'elle est maléfique pour faire des RL. De même pour la fatigue liée à l'épuisement.

Sinon si c'est une fatigue liée du fait que l'on c'est levée vers 6h du mat, qu'on a passée une journée assez pleine (pas trop stressante), et/ou que l'on à fait un peut de sport pas après 4h de l'aprèm, je pense que cela peut être bénéfique pour faire de bon RL ou autres RN assez réels et forts.


back to top
...
Onironaute
Onironaute
37
Messages: 766
Inscrit le: 29 Juil 2006
Venu le: 19 Déc 2009
RL: 2009 : 2
 
MessagePosté le: Mar 19 Fév, 2008  Répondre en citant

Dans mon cas c'est de la fatigue liée au fait que j'essaie de tenir un maximum éveillée parce que j'ai quelque trucs à écrire ou à lire.
Mais j'ai réalisé que quand je faisais ça mes souvenirs de rêves étaient médiocres, et que je n'avais aucun rêve lucide, donc maintenant je le fais plus.


back to top
Vin sang
Rêve Party
Onironaute
33
Messages: 375
Inscrit le: 05 Nov 2007
Venu le: 07 Mar 2017
RL: 44 au total
Lieu: Dort dans une serre tropicale
 
MessagePosté le: Mar 19 Fév, 2008  Répondre en citant

Personnellement c'est l'effet totalement inverse.

Autant une grosse fatigue après une journée épuisante je m'endors comme une souche et généralement je me réveille sans trop de souvenirs de rêve...

Autant la fatigue du manque de sommeil accumulé me permet d'entrer en paralysie du sommeil trèès vite, et par extension en rêve lucide.

Mais c'est peut-être différent dans la mesure où ce que j'appelle manque de sommeil accumulé dans mon cas est de l'insomnie.


back to top
Daphi
Apprenti rêveur
Apprenti rêveur
61
Messages: 63
Inscrit le: 15 Fév 2008
Venu le: 07 Mai 2008
Lieu: Province de Québec - Canada
 
MessagePosté le: Mar 19 Fév, 2008  Répondre en citant

Depuis que le sujet m'intéresse, c'est-à-dire environ 35 ans, je me suis rendu compte que si je suis "crevé", la nuit est un vrai trou noir et que je ne me souviens pas de mes rêves. Par contre, si j'ai une envie de dormir après une fatigue habituelle dûe aux activités pas stressantes du tout de ma journée (et pour cause, je ne travaille plus depuis six mois - vive la retraite!), alors je rêve et souvent j'ai le souvenir de trois à 5 rêves nocturnes. Quant aux rêves lucides, en ce qui me concerne ils sont très souvent induits par un état de conscience particuliers. Par exemple, si je suis inspiré par un beau et bon bouquin (histoire qui me remplit de joie et de sérénité) cela fonctionne bien. Ce qui corrobore probablement le fait que je n'ai jamais eu de rêves lucides sous forme de cauchemars.

back to top
Endy
Neuromancien
Somniologue
35
Messages: 210
Inscrit le: 30 Juin 2007
Venu le: 03 Mar 2008
RL: 5
Lieu: Paris
 
MessagePosté le: Mar 19 Fév, 2008  Répondre en citant

Personnellement j'ai plutôt l'impression que ça dépend de mon état à la fin de la nuit et non au début. Je me souviens plus facilement de mes rêves quand j'ai fait une "bonne" nuit qui me laisse reposé le matin que quand j'ai pas tout à fait assez dormi. C'est peut-être tout simplement parce que dans le premier cas je suis tout de suite en forme, "opérationnel" et prêt réflechir à quelque chose (par exemple à me souvenir de mes rêves), alors que dans l'autre je suis en train de me dire "ah non, zut, faut se lever, grmbl, j'aimerais bien rester un peu au lit, etc."

J'ai l'impression aussi que, la durée de la nuit et les besoins de sommeil étant égaux par ailleurs, le rappel est meilleur pour les nuits "régulières" (genre, pour moi, coucher vers minuit et lever à une heure de boulot) que pour les nuits "atypiques" (genre couché à 4h après avoir fait la fête toute la nuit et lever à midi, et jamais vraiment le même rythme d'un jour à l'autre). Depuis deux semaines, je suis en stage et j'ai pas mal d'autres projets qui m'occupent et me fatiguent, ce qui m'a fait prendre un rythme et de sommeil de vie plus régulier qu'avant (où je faisais essentiellement des nuits "atypiques" ^^), et je me suis souvenu de mes rêves trois nuits de suite sans utiliser la moindre technique (vu mon rappel spontané habituellement minable, c'est assez exceptionnel pour moi) ; c'est tout juste si je pensais de temps en temps aux rêves le jour.

Par conséquent, je pense que le fait d'être fortement crevé la veille a plutôt une conséquence négative sur le rappel onirique, mais parce que ça engendre en général soit des nuits inhabituellement longues, donc "atypiques", soit des nuits pas assez longues dont on se réveille fatigué ^^


back to top
Elmo
Somniologue
Somniologue
Messages: 124
Inscrit le: 29 Jan 2008
Venu le: 13 Nov 2011
RL: En croissance
Lieu: À la croisée des Chemins
 
MessagePosté le: Mer 20 Fév, 2008  Répondre en citant

C'est sur que lorsqu'on est fatigués, on se laisse aller et on s'endort tout de suite, et la plupart du temps, le sommeil est tellement profond qu'on ne reve pas tout à fait.

Mais moi lorsque je suis fatiguée, j'ai plus de facilité à capter des Images Hypnagogiques et des sensations tactiles. Alors ça peut aider pour faire des WILD smile


back to top
Kikuchi
Somniologue
Somniologue
36
Messages: 142
Inscrit le: 18 Sep 2007
Venu le: 10 Mar 2008
RL: 2
 
MessagePosté le: Ven 22 Fév, 2008  Répondre en citant

Comme l'a à peu près dit je-sais-plus-qui : "Je ne cède pas au sommeil, j'y succombe"

Quand je m'endors, c'est la faute à mon corps, rarement mon esprit. Ce qui, je pense, provoque PS, EC et tout le toutim.
Ce qui n'est pas le cas quand mon esprit est assomé genre journée chargée ou soirée qui finit tard (ou tôt, selon l'heure qu'il est...)

C'est donc effectivement très judicieux de distinguer fatigue du corps et fatigue de l'esprit.


back to top
Daphi
Apprenti rêveur
Apprenti rêveur
61
Messages: 63
Inscrit le: 15 Fév 2008
Venu le: 07 Mai 2008
Lieu: Province de Québec - Canada
 
MessagePosté le: Ven 22 Fév, 2008  Répondre en citant

Oui, c'est bien cela; faire la distinction entre fatigue du corps et celle de l'esprit, quoi que, comme disait machin chose, le corps et l'esprit c,est un tout. :D

back to top
Jolan
Guide spiritueux
Onironaute
42
Messages: 277
Inscrit le: 05 Jan 2008
Venu le: 13 Sep 2012
Lieu: Liège, Belgique
 
MessagePosté le: Dim 24 Fév, 2008  Répondre en citant

Sacrée question !

J'aimerais aussi savoir ce qui favorise la prise de lucidité dans les rêves.
Pour l'instant, j'ai remarqué qu'un repas copieux avec du vin par exemple, favorisait l'état hypnagogique, avec hallucinations visuelles et sonores, mais c'est loin d'être systématique ! Cela semble d'ailleurs plutôt favoriser uniquement l'état hypnagogique (avec ou sans ressenti de paralysie).

Il y a clairement une différence à faire etre fatigue physique et fatigue mentale.
Une bonne fatigue physique semble favoriser la prise de conscience dans les rêves, pour autant que le mental soit "disponible".

J'ai l'impression aussi qu'une journée épuisante mentalement défavorise tout prise de conscience dans les rêves.

Aussi, le fait de dormir à des heures inhabituelles semble favoriser la prise de lucidité (sieste en journée, grasse matinée, ...), comme si la conscience reprenait naturellement le dessus sur l'inconscient, aux heures où le corps est habituellement éveillé.

Ce ne sont que des impressions. Pour pouvoir les confirmer, il faudrait que chacun prenne systématiquement note de son état de forme précédant chaque expérience, que ce soit au niveau du corps ou de l'esprit.


back to top
Bapou
Wildeur
Onironaute
32
Messages: 401
Inscrit le: 04 Juin 2007
Venu le: 10 Oct 2012
RL: Total: 49
Lieu: Paris
 
MessagePosté le: Dim 24 Fév, 2008  Répondre en citant

Dans mon cas, c'est dur de faire des rêves lucides et même me rappeller de mes rêves lorsque je suis véritablement claqué, exactement comme d'autres personnes ici wink5

back to top
Daphi
Apprenti rêveur
Apprenti rêveur
61
Messages: 63
Inscrit le: 15 Fév 2008
Venu le: 07 Mai 2008
Lieu: Province de Québec - Canada
 
MessagePosté le: Lun 25 Fév, 2008  Répondre en citant

Moralité, plus on glande, moins on stress et mieux on rêve sympa, non? Bon, à part ce joke, c'est vrai tout de même qu'un certain calme du corps et de l'esprit aide à mieux rêver. Et autre chose aussi, une bonne détente! Hier soir par exemple, je me suis douché 30 mn avant de m'endormir et j'étais tellement bien en allant au lit (détendu, heureux, etc), que j'ai eu mon premier rêve lucide du mois! En plus, avbec une superbe fille bien plus jeune que moi, alors, que demande le peuple! ahahah

back to top
Estelle
Apprenti rêveur
Apprenti rêveur
Messages: 63
Inscrit le: 24 Juil 2007
Venu le: 30 Nov 2011
 
MessagePosté le: Mar 26 Fév, 2008  Répondre en citant

Pour ma part, il m'est déjà arrivé, quand je faisais des nuits blanche, de m'endormir tard dans la nuit (vers 4-5 h) et de faire des rêves lucide/ et prélucide.
Mais à vous lire, je ne suis pas une généralité....


back to top
Endy
Neuromancien
Somniologue
35
Messages: 210
Inscrit le: 30 Juin 2007
Venu le: 03 Mar 2008
RL: 5
Lieu: Paris
 
MessagePosté le: Jeu 28 Fév, 2008  Répondre en citant

C'est vrai qu'indépendemment de ce que j'ai dit plus haut, les rares fois où j'ai eu de l'imagerie hypnagogique (chez moi c'est plutôt cenesthésique en général), c'était des soirs de grande fatigue physique... Je sais pas s'il y a quelque chose à en déduire.

back to top
1up
Nouveau membre
Nouveau membre
35
Messages: 2
Inscrit le: 04 Mar 2008
Venu le: 24 Nov 2008
RL: une 30taine
Lieu: québec
 
MessagePosté le: Ven 07 Mar, 2008  Répondre en citant

uhh moi j'ai une grande tendance à la lucidité si je dort plus que mon corps n'en a besoin. ^^ Autant que possible j'évite les cadran et le matin je me rendort souvent pour rêver. C'est à ce moment que je fait le plus de RL.

back to top
Montrer les messages depuis:
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.


L'heure est au format GMT + 1 Heure
Sauter vers:  


Powered by phpBB Traduction par : phpBB-fr.com, Basilus West, Mysdrim et Kev
LD4all ~ spreading the art and knowledge of lucid dreaming online since 1996 ~