EN \ NL \ FR
Forum temporairement à l'état d'archive
imprimer PartagerPartager 

PS? FE? limites des définitions

Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Page 2 sur 2Aller à la page Précédente  1, 2

Auteur  Message 
loiseau
Recherche la voie
Somniologue
35
Messages: 163
Inscrit le: 22 Avr 2010
Venu le: 27 Avr 2013
RL: 7/ 25 petits
Lieu: Près de l'océan
 
MessagePosté le: Sam 12 Juin, 2010  Répondre en citant

Cette nuit j’ai une fois de plus vécu cet état intermédiaire suite à un endormissement conscient. Je rage car mon problème est toujours le même et ce, à peu près depuis que je vous connais. J’ai l’impression de particulièrement bien réussir mon endormissement conscient puis une fois la PS présente, je me retrouve dans l’état intermédiaire et en subis les conséquences.
Hier j’ai fait 5 plongées/replongées en état vibratoire, je suis sorti de mon corps 3 fois avec à chaque fois un grand mouvement de lévitation en arrière au dessus de mon lit, suivi d’un FE.
Je me retrouvais sur mon lit, une seconde éveillé, ou l’impression de l’être, puis je retombais très vite en PS. Je pouvais, comme souvent, ouvrir les yeux et je voyais ma chambre rêvée avec à la limite de mon champ de vision sur ma droite un objet blanc inquiétant de la taille d’un grand coffre. Pendant cet état intermédiaire, mes jambes étaient animées d’un mouvement de marche (haut bas) comme si quelqu’un les actionnaient. J’avais l’impression que quelqu’un jouait à la marionnette avec mes jambes, c’était très désagréable. J’ai refait le schéma 5 fois avant de laisser tomber, me rendant compte que je ne pourrais pas me défaire de ce scénario qui se répétait à chaque fois.
Je rajoute aussi que mon corps onirique était « enrhumé » ! C'est-à-dire que quand j’étais allongé dans mon lit, entre un FE et la replongée en PS, alors que tout m’indiquait que j’étais réveillé, j’avais la respiration difficile et, chose très étonnante, le nez qui coule comme si j’étais très enrhumé ! Ca m’était arrivé déjà la dernière fois mais c’était tellement réaliste que j’ai du me réveiller pour vérifier si ce n’était pas vraiment le cas. Ce n’était bien sûr que mon corps onirique qui était « enrhumé » et pendant tout le processus, je le prenais pour mon corps éveillé ce qui est une belle démonstration que mon corps éveillé à partir duquel je tente un WILD est déjà un corps onirique.
Comme dans tes expériences, Basilus, je n’ai eu conscience que la chambre que je voyais était rêvée qu’au troisième FE et je n’ai a aucun moment remis en cause la réalité de la PS par laquelle je passais à chaque fois pour « replonger dans le rêve » alors qu’il était fort probable que je rêvais tout du long malgré mes FE.

Ça c’était pour dire que cette histoire d’état intermédiaire m’intéresse de près !
Basilus West a écrit:
A mon avis, c'est un casse-tête chinois. Déjà, personne n'est d'accord sur la définition de la conscience tout court. Il y a même des scientifiques qui en arrivent à nier qu'on est conscient dans la journée (ce qui montre surtout que leur définition n'est pas la même que celle des autres). Je ne peux pas m'imposer comme spécialiste du sujet mais je crois que tant qu'on parlera de LA conscience, comme si c'était un tout indécomposable, on ne sortira pas du bourbier.


Ahhh, j’aime bien philosopher ! Oui aux scientifiques qui arrivent à nier que l’on est conscient dans la journée ! Mais pas à 100 % bien sûr, il y a des nuances. Comme tu l’as dit, tant qu’on parlera de La conscience, on ne sortira pas du bousier. Il existe plusieurs niveaux de consciences plus ou moins élevées. Dans la journée par exemple on fonctionne des fois en automatique comme par exemple quand on conduit. Il y a pleins de mouvements et de gestes dont on a pas conscience. Il est prouvé que souvent dans la journée nous sommes sous une légère hypnose qui nous fait reproduire des gestes de façon automatique sans en avoir conscience. Il y a aussi moult choses élémentaires dont nous n’avons pas conscience nous n’avons pas conscience comme le rythme de notre respiration, les battements de notre cœur où la digestion de notre estomac. Donc cela ne m’étonne pas du tout que pendant que nous rêvons, nous ayons aussi des niveaux de conscience plus ou moins élevés.

Citation:
Dans un FE, notre conscience est un peu activée, mais notre lucidité est nulle. Est-ce que dans un rêve lucide, c'est l'inverse ?

Citation:
Pour pas mal de FE, on peut quasiment parler de "rêve conscient" car, même si on ne sait pas que c'est un rêve, le niveau de conscience est le plus souvent très proche de la conscience de veille, ou d'un rêve lucide

J’ai remarqué que quand on parle de RL, on faisait la distinction entre Conscience et lucidité et j’ai toujours trouvé ça un peu bizarre. Lucidité étant un synonyme de conscience avec une idée d’élargissement voir de clairvoyance. Mais ce que nous appelons un rêve lucide n’est il pas justement « avoir conscience » ou « savoir » que l’on rêve ? J’ai cherché des définitions qui semblent justifier ce que je dis :

Définition de Lucide :
"Qui voit juste, qui a toute sa raison, qui a de la clairvoyance."

Définition de rêve lucide qui montre que lucide est synonyme de conscient:
"Un rêve lucide est un rêve qui se distingue par le fait que le rêveur a conscience d'être en train de rêver. L’utilisation de l’adjectif « lucide » en tant que synonyme de « conscient » a été introduite en 1867 par l'écrivain, sinologue et onirologue français Léon d'Hervey de Saint-Denys, dans son ouvrage Les Rêves et les moyens de les diriger."


Citation:
Je trouve aussi ça curieux. Le truc étrange aussi, c'est que d'habitude, dès qu'on entre dans un RL clairement visuel, les sensations cénesthésiques (vibrations "électriques") et auditives (sifflement) disparaissent (instantanément, si j'ai le droit d'en juger d'après mon peu d'expérience de la question).


Pour ma part et d’après mon expérience, c’est toujours très aléatoire. J’ai parfois des PS avec des sensations cénesthésiques et parfois sans et si je ne fais pas le lien avec la méthode que j’utilise (IH où sensations physiques) c’est parce que je ne la contrôle pas. J’ai toujours pensé que les bourdonnements s’expliquaient par une exacerbation du sens auditif, les sensations cénesthésiques par une exacerbation du sens du touché et idem pour les sensations visuelles (par le sens de la vue). Quand un sens est excité jusqu’à l’état vibratoire, il occulte les autres. Ainsi si on se sert de l’IH, on ne ressent pas de sensations cénesthésiques. Mais je t’accorde que ça n’explique pas pourquoi !


back to top
SRV
(SRV)
Dompteur de chimères
28
Messages: 2319
Inscrit le: 05 Mai 2007
Venu le: 13 Fév 2017
RL: 92
Lieu: Lyon
 
MessagePosté le: Sam 12 Juin, 2010  Répondre en citant

Peut-être que quand le corps onirique et le corps physique sont proches, il en résulte une petite friction (vibrations, désorientation,...), en gros, on est un peu déstabilisé.
Mais lorsque l'on arrive à se séparer de notre corps physique (grâce au corps onirique), on trouve une stabilité, une certaine indépendance, on oublie complètement le monde physique et on peut enfin profiter du monde onirique avec nos "sens oniriques".


back to top
Montrer les messages depuis:
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Page 2 sur 2Aller à la page Précédente  1, 2


imprimer   PartagerPartager 

L'heure est au format GMT + 1 Heure
Sauter vers:  

LD4all ~ spreading the art and knowledge of lucid dreaming online since 1996 ~
created and copyright by pasQuale. All rights reserved.
Powered by phpBB © 2001,2005 phpBB Group ~ Traduction par : phpBB-fr.com, Basilus West, Mysdrim et Kev