EN | NL | FR
Forum temporairement à l'état d'archive

Images

Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Auteur  Message 
Tonyo
Jeune onironaute
Apprenti rêveur
29
Messages: 56
Inscrit le: 20 Jan 2008
Venu le: 20 Jan 2009
RL: 2
Lieu: Toulouse - France
 
Images
MessagePosté le: Jeu 21 Fév, 2008  Répondre en citant

Bonjour,

J'ai une question à vous poser. Depuis deux soirs, lorsque je m'endors, j'ai essayer de me concentrer sur les représentations mentales que je pouvais avoir au moment de m'endormir.
C'est à dire que, si je n'y met aucune intention il y a des images assez floues souvent qui se forme dans ma tête. Et les rares fois où je m'en suis rendu compte j'ai trouvé cela étonnant car c'était assez créatif et surprenant comme paysages et lieux, ou même des situations et personnages. La différence, c'est que maintenant je peux un peu les observer (depuis que j'ai mis de la musique à côté). Après si je met trop d'intention ça s'efface et je revoit les lumières et taches normales de lorsque l'on a les yeux fermés.

Alors, je voulais savoir ce que sont ces images, et si c'est normal. A priori je dirais oui, étant donné que l'on entre dans la phase de sommeil, on perd des degrès de conscience. Mais comme ce n'est que maintenant que j'ai pris conscience de tout ce que ces images peuvent créer de nouveau et de surprenant je m'amuse depuis deux soirs à y faire attention, après quoi je m'endort très rapidement.

Merci de vos éclaircissements ;

Antoine.


back to top
Kev
Chercheur de Vérité
Apprenti rêveur
27
Messages: 51
Inscrit le: 20 Juil 2006
Venu le: 25 Fév 2008
RL: 13
Lieu: Québec, Canada
 
MessagePosté le: Jeu 21 Fév, 2008  Répondre en citant

Oui, ne t'inquiètes pas, tu es tout à fait normal. En fait, ses images pourraient s'avérer très utiles si jamais tu tentes des WILD. En fait, ses images apparaissent probablement en tant que résultat de ton cerveau qui est en train de s'endormir. Lorsque tu t'endors, ton esprit conscient qui mets de l'ordre dans les choses en "perd des bouts tounge2 ", alors parfois tu peux te retrouver avec des images loufoques qui ne font aucun sens. smile Si elles t'aident à t'endormir, c'est très bien même ^^ .

back to top
Vin sang
Rêve Party
Onironaute
33
Messages: 375
Inscrit le: 05 Nov 2007
Venu le: 07 Mar 2017
RL: 44 au total
Lieu: Dort dans une serre tropicale
 
MessagePosté le: Jeu 21 Fév, 2008  Répondre en citant

Ces images constituent l'imagerie hypnagogique, qui apparaissent juste avant l'endormissement.

Si tu réussis à te concentrer un peu dessus, tu peux tenter de focaliser ton attention sur une seule, zoomer dessus, tenter de tourner autour, ce qui aura pour effet de la rendre de plus en plus détaillée et réelle.

Et à un certain point, tu te rendras compte que ce n'est plus qu'une simple image devant tes yeux, c'est un rêve complexe, et tu es dedans, conscient parce que tu focalisais ton cerveau sur tâche éveillée ! C'est un WILD oui ^^

Tu peux aussi avoir d'autres sensations hypnagogiques, comme des bruits ou des sensations tactiles, mais c'est plus rare !


back to top
Tonyo
Jeune onironaute
Apprenti rêveur
29
Messages: 56
Inscrit le: 20 Jan 2008
Venu le: 20 Jan 2009
RL: 2
Lieu: Toulouse - France
 
MessagePosté le: Jeu 21 Fév, 2008  Répondre en citant

Ah d'accord, il s'agit donc de l'imagerie hypnagogique...

Actuellement je suis concentré sur la remémoration onirique, mais je doute de la technique que j'utiliserais par la suite pour tenter les rêves lucides.
En effet le MILD est recommandé car globalement plus efficace, j'en suis convaincu.
Mais en même temps j'ai déjà un peu réussit à "tourner" dans les images, et j'ai même conscience du sifflement que l'on entend dans le silence et que j'arrive à amplifier.

Alors que me conseillez-vous ? D'ici quelque temps j'aurais je pense une assez bonne capacité de remémoration. Alors il vaut mieux que je me lance à fond dans MILD, autosuggestion et TR ou que je tente WILD.
Je crois qu'il ne faut pas mélanger deux techniques et ainsi pouvoir me donner au maximum dans une technique, mais il me faut être sur qu'il n'y a pas de raison de pencher plus pour l'une ou pour l'autre, sauf bien sur les résulats vu la moyenne (le MILD largement plus efficace semble-t-il).

Merci de vos réponses.


back to top
Endy
Neuromancien
Somniologue
35
Messages: 210
Inscrit le: 30 Juin 2007
Venu le: 03 Mar 2008
RL: 5
Lieu: Paris
 
MessagePosté le: Ven 22 Fév, 2008  Répondre en citant

Personnellement, je pense que tu as tout intérêt à mélanger les deux smile

Si on met souvent en garde les débutants contre le WILD, c'est parce que de l'extérieur il a l'air plus facile, plus rapide, plus simple par rapport au MILD qui a l'air d'un truc pas fiable et un peu aléatoire. Sauf qu'en fait pour beaucoup de gens c'est exactement l'inverse qui se passe, le WILD ne marche pas ou très rarement alors que le MILD permet d'atteindre des résultats de façon assez rapide et homogène. Par conséquent, un entêtement dans le WILD alors que "ça marche pas" peut donner pas mal de découragement et de frustration.

Cela étant dit, si tu te sens des facilités pour le WILD, essaye ! C'est pas vraiment le même genre d'exercices, le MILD ça marche essentiellement à coup d'autosuggestion le soir et de tests de réalité tout le long de la journée, alors que pour le WILD il s'agit d'exercer un certain type de contrôle mental pendant l'endormissement ; tu peux très bien pratiquer les deux en parallèle.

D'ailleurs, c'est bien connu que s'essayer au WILD (quel que soit les résultats) peut améliorer le MILD, tout simplement parce qu'en pratiquant le WILD tu consacres de l'attention et du temps au rêve lucide, tu y penses, bref le rêve lucide prend un peu plus de place dans ta vie et tes pensées, et par conséquent tu augmentes tes probabilité de devenir lucide dans tes rêves smile (Il me semble avoir lu à une époque sur le forum le récit de quelqu'un qui avait raté un WILD et s'était simplement endormi à la place... mais qui plus tard dans son sommeil était devenu lucide ^^)


back to top
SRV
(SRV)
Dompteur de chimères
30
Messages: 2319
Inscrit le: 05 Mai 2007
Venu le: 17 Jan 2018
RL: 92
Lieu: Lyon
 
MessagePosté le: Ven 22 Fév, 2008  Répondre en citant

Endy a écrit:
le MILD ça marche essentiellement à coup d'autosuggestion le soir et de tests de réalité tout le long de la journée


Attention, je crois que tu confonds MILD et DILD, le DILD se basant sur les TR et l'autosuggestion.
Le MILD s'exerce la nuit après la remémoration d'un rêve. Il repose essentiellement sur la visualisation et l'intention.


back to top
Basilus West
Chat d'Ulthar
LD4all addict
55
Messages: 8021
Inscrit le: 19 Mar 2006
Venu le: 13 Déc 2014
RL: 169
Lieu: Toulouse, France
 
MessagePosté le: Ven 22 Fév, 2008  Répondre en citant

Pour récapituler, on appelle méthodes DILD (Dream Initiated Lucid Dreams) l'ensemble des méthodes qui visent à faire prendre conscience à l'intérieur d'un rêve ordinaire. Ça s'oppose aux méthodes WILD (Wake Initiated Lucid Dreams) qui visent à s'endormir consciemment, c'est à dire où on part de l'état réveillé.

Il existe différentes méthodes de type DILD : les tests de réalité, l'autosuggestion, le MILD, trouver ses mains, etc.


back to top
Tonyo
Jeune onironaute
Apprenti rêveur
29
Messages: 56
Inscrit le: 20 Jan 2008
Venu le: 20 Jan 2009
RL: 2
Lieu: Toulouse - France
 
MessagePosté le: Ven 22 Fév, 2008  Répondre en citant

Merci pour vos réponses.

J'y vois plus clair maintenant. En fait par MILD j'entendais plutôt DILD, c'était une erreur. En effet je m'intéresse beaucoup à la technique autosuggestion+TR et aussi au MILD quand je me réveille d'un rêve. Mais si je peux toujours essayer le WILD le soir en parallèle c'est pas mal.
Surtout que j'aimerais coupler ces méthodes avec du WBTB ces vacances vu que ce sera plus simple. Ne serait-ce que lorsqu'après m'être réveillé d'un rêve et en attendant un peu, si je referme les yeux j'ai de l'imagerie plus rapidement encore que la veille (sauf si j'étais très fatigué).

Donc bref, je finit de bien me souvenir de mes rêves, et après cela je me lancerai dans l'induction !


back to top
underfarad
[Dream Hacker]
Onironaute
32
Messages: 949
Inscrit le: 12 Mai 2007
Venu le: 17 Sep 2010
RL: 7 (î_î)
Lieu: Valence - France
 
MessagePosté le: Ven 22 Fév, 2008  Répondre en citant

Citation:
Mais si je peux toujours essayer le WILD le soir en parallèle c'est pas mal.

Attention il fortement conseiller de ne pas tenter de WILD au coucher, la première période REM (ou la plupart des rêves apparaissent) n'arrive qu'après environ 1h30 (dur dur de tenir aussi longent).
On conseille souvent de pratiquer toutes les méthodes de type WILD après un WBTB,une sieste ou un réveil nocturne (de préférence après plusieurs heures de dodo) car les périodes REM sont beaucoup plus longues (donc moins de temps d'attente).

Citation:
ferme les yeux j'ai de l'imagerie plus rapidement encore que la veille

Une petite astuce si tu veut que les imageries arrivent plus vite utilise la relaxation avant de faire un EC, pour moi sa accélère nettement le processus smile
Tu pourra trouver quelques méthodes de relaxation sur le topic en question.


back to top
Endy
Neuromancien
Somniologue
35
Messages: 210
Inscrit le: 30 Juin 2007
Venu le: 03 Mar 2008
RL: 5
Lieu: Paris
 
MessagePosté le: Ven 22 Fév, 2008  Répondre en citant

SRV74 a écrit:
Attention, je crois que tu confonds MILD et DILD, le DILD se basant sur les TR et l'autosuggestion.


A ton sens, je parlais effectivement davantage de DILD de façon générale que de MILD en particulier. J'ai effectivement un peu tendance à mettre toutes les méthodes DILD dans le même sac, et à les séparer essentiellement du WILD.

En fait je trouve que LaBerge fait une distinction fort élégante entre les deux : un rêve lucide, c'est un rêve + de la lucidité, donc pour l'obtenir on peut soit partir d'un état de rêve et ajouter la lucidité (méthodes DILD), soit partir d'un état de lucidité (en l'occurence, l'état de veille) et ajouter le rêve (méthodes WILD).


back to top
Tonyo
Jeune onironaute
Apprenti rêveur
29
Messages: 56
Inscrit le: 20 Jan 2008
Venu le: 20 Jan 2009
RL: 2
Lieu: Toulouse - France
 
MessagePosté le: Ven 07 Mar, 2008  Répondre en citant

Bonjour à vous,

Cette nuit et pour la deuxième fois je pense avoir fait de l'imagerie hypnagogique, mais je n'en suis pas sur.
En effet, quand j'ai créé ce topic je faisait des représentations mentales dont je me rendais compte de leur existence... mais ces représentations sont celles de notre pensée, un peu planes.

Cette nuit, c'était différent, puisqu'a un moment dans l'endormissement je me suis senti vibrer, comme si j'allais bouillir (!), et puis une image s'est formé, mais non pas comme représentation mentale, mais comme image présentée à la fois au milieu de ma tête et devant moi, avec une perspective, je dirais même une 3D très réaliste, comme projetée devant au centre, la sensation était surprenante mais agréable. Le petit film en 3D ne prenait pas toute la "vision". Je dirais qu'il occupait entre la moitié et un quart du champ visuel, comme si un projecteur projeter une image a quelque mètres devant moi. Ca a duré un peu puis disparu.

Pouvez-vous en conclure que je n'ai fait de l'imagerie hypnagogique que cette fois, et non pas lorsque j'ai parlé des "représentations" évoquées au début de ce topic ?


back to top
Basilus West
Chat d'Ulthar
LD4all addict
55
Messages: 8021
Inscrit le: 19 Mar 2006
Venu le: 13 Déc 2014
RL: 169
Lieu: Toulouse, France
 
MessagePosté le: Ven 07 Mar, 2008  Répondre en citant

Telle que tu décris la chose, ça fait vraiment penser à de l'imagerie hypnagogique. A priori, il n'y a pas besoin de se sentir vibrer pour en avoir, pour ma part il n'y a jamais de sensation physique associée. Par contre, il faut souvent être dans un état de relaxation (ou transe) bien prononcée. C'est apparemment ce qui t'est arrivé avec les vibrations.

L'imagerie hypnagogique se présente sous la forme d'images souvent très bien définies, plutôt en noir et blanc ou avec des couleurs assez ternes il me semble, qui se projettent devant l'observateur, comme des images 3D projetées sur un écran. Le reste autour est sombre. On peut ainsi voir des visages, des objets, des paysages ou parfois même de petits séquences animées comme de petits films. Il est assez difficile de maintenir l'image, comme généralement ça apparaît presque pile au moment de l'endormissement, le fait de voir l'IH apparaître nous surprend et nous réveille à moitié, et hop ! l'image disparaît. Donc il me semble que ça correspond bien à ta description.


back to top
Jolan
Guide spiritueux
Onironaute
42
Messages: 277
Inscrit le: 05 Jan 2008
Venu le: 13 Sep 2012
Lieu: Liège, Belgique
 
MessagePosté le: Ven 07 Mar, 2008  Répondre en citant

Basilus West a écrit:
L'imagerie hypnagogique se présente sous la forme d'images souvent très bien définies, plutôt en noir et blanc ou avec des couleurs assez ternes il me semble, qui se projettent devant l'observateur, comme des images 3D projetées sur un écran. Le reste autour est sombre. On peut ainsi voir des visages, des objets, des paysages ou parfois même de petits séquences animées comme de petits films.

Dans mon cas, les couleurs sont toujours vives (personnage de dessin-animé en mouvement projeté devant moi, néons colorés accrochés au mur, ...).
Apparemment, ces hallucinations peuvent être aussi bien en couleur qu'en noir et blanc, mais je n'ai pas pu trouver d'informations claires à ce sujet.

Henri Ey, quant à lui, distingue deux types d'hallucinations :
Citation:
On distingue généralement les hallucinations élémentaires (couleurs, lumières, ombres, phosphènes, bruits, vibrations sonores, sons indistincts ...) des hallucinations complexes (figures humaines, animaux, paroles, chants, rythmes). Les hallucinations élémentaires peuvent avoir des contenus stéréotypés (cercles, quadrillages, zigzags, etc.) comme par ex. dans les hallucinations hypnagogiques ou dans ce que Henri Ey a appelé "protéidolies", hallucinations dues à des affections neurologiques ou des organes sensoriels. A l'autre extrême, les hallucinations complexes peuvent mettre en scène de façon très élaborée divers personnages ou éléments, dans un véritable scénario pouvant se comparer à celui du rêve.

Source: http://gerp.free.fr/ApparitionsHall2.htm

Autres infos, cette fois sur Wikibooks, Rêve lucide: Techniques d'induction :
Citation:
Imagerie hypnagogique : ce sont des images vives qui apparaissent spontanément et aléatoirement. Ne les confondez pas avec les phosphènes qui sont les petites taches ou les nuages, parfois blanchâtres, parfois colorées, parfois floues, parfois texturées que vous voyez dès que vous avez les yeux fermés. L'imagerie hypnagogique est constituée d'images réalistes ( des visages, des paysages, parfois des scènes ou des objets absurdes, etc. ) qui paraissent projetées sur un écran devant les yeux. La méthode la plus fréquemment préconisée consiste à observer ces images le plus délicatement possible et de la manière la plus détachée qui soit. Ces images se développeront progressivement pour devenir des scènes de plus en plus complexes, des sortes de petits rêves dans lequels il faut se laisser entraîner passivement à l'intérieur.

Source: http://fr.wikibooks.org/wiki/R%C3%AAve_lucide:_Techni ques_d'induction#Se_l ever_et_se_rendormir

Note pour la modération : je n'arrive pas à faire passer le dernier lien en entier (à cause de l'apostrophe).
<mod> Je transmets ça a pasQuale </mod>


back to top
underfarad
[Dream Hacker]
Onironaute
32
Messages: 949
Inscrit le: 12 Mai 2007
Venu le: 17 Sep 2010
RL: 7 (î_î)
Lieu: Valence - France
 
MessagePosté le: Ven 07 Mar, 2008  Répondre en citant

Citation:
A l'autre extrême, les hallucinations complexes peuvent mettre en scène de façon très élaborée divers personnages ou éléments, dans un véritable scénario pouvant se comparer à celui du rêve.

Perso je suis plutot sujet a ce type d'IH.
Citation:
il faut se laisser entraîner passivement à l'intérieur.

J'aime pas trop le passivement
A part ne pas dormir du tout ou ne pas entrer en RL, le fait d'attendre passivement ne m'a jamais aidé!


back to top
Basilus West
Chat d'Ulthar
LD4all addict
55
Messages: 8021
Inscrit le: 19 Mar 2006
Venu le: 13 Déc 2014
RL: 169
Lieu: Toulouse, France
 
MessagePosté le: Ven 07 Mar, 2008  Répondre en citant

Ey a écrit:
On distingue généralement les hallucinations élémentaires (couleurs, lumières, ombres, phosphènes, bruits, vibrations sonores, sons indistincts ...) des hallucinations complexes...

Ca dépend peut-être des définitions mais je ne sais pas si la psychiatrie moderne continue à classer les phosphènes dans les hallucinations. Je crois que c'est lucidream qui m'avait dit que son prof de psychiatrie ne classait même pas l'imagerie hypnagogique dans les hallucinations parce qu'il n'y avait pas de possible confusion avec la réalité (ce qui n'est pas le cas des hallu auditives, cénesthésiques, tactiles, etc.)

Quant à l'auteur de ce passage du Wikibook, je le connais assez bien, il ne me contredira certainement pas. lach2

Citation:
Dans mon cas, les couleurs sont toujours vives (personnage de dessin-animé en mouvement projeté devant moi, néons colorés accrochés au mur, ...).
J'ai déjà eu quelques images avec des couleurs, mais elles sont assez ternes chez moi.

Je préfère nettement séparer tout ce qui est phosphène de l'imagerie hypnagogique pour une raison pratique : si on a de l'imagerie hypnagogique, c'est qu'on est... dans l'état hypnagogique. Alors que les phosphènes, on les a immédiatement en se couchant. Donc je ne les classerai certainement pas dans les hallucinations hypnagogiques.
underfarad a écrit:
J'aime pas trop le passivement.

C'est tiré de LaBerge et de Bouchet.




Dernière édition par Basilus West le Ven 07 Mar, 2008; édité 2 fois
back to top
Montrer les messages depuis:
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.


L'heure est au format GMT + 1 Heure
Sauter vers:  


Powered by phpBB Traduction par : phpBB-fr.com, Basilus West, Mysdrim et Kev
LD4all ~ spreading the art and knowledge of lucid dreaming online since 1996 ~